Évitez les déconvenues avec votre salle de mariage.


Vous avez trouvé le lieu de vos rêves pour ce qui sera probablement le plus beau jour de votre vie ? Une préparation minutieuse s’impose si vous souhaitez que ce moment ne se transforme pas en cauchemar.

Vérifiez les dates de réservation.

À moins que la préparation de la salle et son rangement ne soit prévus dans le contrat avec le prestataire, moyennant grosse finance, c’est à vous de l’installer et de la nettoyer. Étalez la réservation sur trois jours. La veille du mariage, vous pourrez venir avec une petite équipe pour décorer la pièce et éventuellement commencer la préparation du repas, si vous n’avez pas prévu de traiteur. De même, étalez la location le lendemain si vous devez à nouveau recevoir vos invités pour le déjeuner et pour débarrasser les lieux.

Faites un état des lieux.

Dans une soirée de mariage, il est courant qu’un peu de vaisselle soit cassée. Souvent, les propriétaires de la salle prévoient une légère marge de casse, qui fait partie de ce qu’ils considèrent comme les aléas de la location. Notez tout de même scrupuleusement à l’entrée les détails tels que les accrocs sur les murs, le sol et le matériel afin de ne pas vous retrouver responsable de dégradations que vous n’avez pas commises. De même si vous faites appel à un traiteur ou un service qui utilise les ustensiles des lieux, veillez à faire avec lui le passage en revue de tout ce qui se trouve dans la cuisine au préalable.

Vérifiez la nature des services proposés par vos prestataires.

En ce qui concerne la salle, vérifiez quel matériel est mis à votre disposition. Il serait dommage de se retrouver sans table, sans chaise ou sans vaisselle au dernier moment, ou même le dimanche matin, sans aucun matériel de nettoyage. Concernant le traiteur, faites-vous bien rappeler ce que comprend son offre. Prévoit-il le service à table, le montage du coin repas ? J’ai eu l’occasion de voir un couple qui avait organisé leur mariage dans une salle à Lyon, et leurs 200 invités très étonnés devant un prestataire qui n’avait pas installé le vin d’honneur sous prétexte que le forfait comprenait le service de l’apéritif, mais pas le montage de la table.

Tester les installations.

Des robinets qui ne marchent pas ? Des plombs qui sautent tous les cinq minutes ? Une sécurité qui laisse à désirer. Il faut absolument tout essayer ! Il serait très dommage que les toilettes se mettent à déborder ou à ne plus fonctionner au bout de cinq passages, que vous n’ayez pas d’eau dans les cuisines ou que le circuit électrique ne supporte pas la puissance des installations de votre DJ. Il faut absolument tester votre salle en situation réelle pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour J.